Rechercher

J'assume qui Je suis !



Ouf il était grand temps !

Il était temps que je puisse enfin dire "j'assume qui Je suis"...

Cela fait des années que je tourne autour de ce sujet : assumer ma couleur, ma spécificité, mon unicité, ma différence, ma grandeur, et ma puissance.

Qui je suis ? Quelle est ma "mission" ? Quel rôle ai-je à jouer sur cette grande scène de théâtre ? Autant de questions qui restaient sans réponse...


Assumer et dire que oui, j'accompagne les Femmes à se reconnecter à leur Intime de Femmes, à se reconnecter à la Douceur pour elles et pour le monde qui les entoure, se reconnecter à leur Vibration profonde grâce à l'Amour et la Bienveillance qu'elles se donneront enfin... Toucher du doigt et dans ses cellules que l'énergie Yin du Féminin Sacré est un préalable indispensable pour un Masculin sacré en soi qui soit tranquille dans une action juste.

Et tout cela ne sont pas de vains mots. Je sais de quoi je parle. Bien sûr, en apparence, ça peut sembler facile de s'accorder du temps, d'être bienveillante et dans l'accueil avec les autres, d'être à l'écoute, aimante, serviable, et j'en passe... Je le fais depuis de nombreuses années et je sais très bien faire.


Mais si je creuse un peu, qu'en est-il de mon petit soldat, comme disait une Amie ce matin ? Qu'en est-il de mon Shrek, comme l'appelle une autre Amie ? Qu'en est-il de ma Marâtre intérieure (ça c'est de moi !) ?

Nous, les femmes sommes passées Maitres dans l'art du contrôle, de ce qui doit être fait et bien fait, de ce qui est juste ou pas, de ce qui est bon ou pas pour nos proches. Nous avons un avis sur tout et surtout un avis.

Nous attendons de notre compagnon qu'il se comporte de telle façon, de nos enfants qu'ils nous parlent comme cela, de nos Ami.es, qu'iels pensent comme nous, ou presque. J'exagère un peu, et pourtant j'assume ces mots.

Et que dire de ce que nous pensons de nous-même ? Pour ma part, je suis la championne de l'auto-critique : pas assez rapide, pas assez efficace, pas assez claire, peur de donner ma vraie valeur, peur du regard de l'autre si j'affiche un prix "élevé" à mes accompagnements, peur de pas être assez visible, peur de l'échec et peur de ma réussite, peur de gagner de l'argent et peur de le dépenser...

Poser ces mots est pour moi, une véritable Victoire. Enfin assumer mes parts d'ombre, que je vois en secret depuis tant d'années, et que je n'ose rendre publiques, de peur de ne pas être parfaite pour les femmes que je rêve en secret d'accompagner.



Pouvoir vous dire que je m'assume telle que je suis, c'est accepter ces fameuses polarités dont on me rabâche les oreilles depuis tant d'années et que je n'avais pas intégrées dans mes cellules. Eh bien voilà, c'est en cours ! AHooo !

Et je vois bien que pour vous accompagner vers votre plus belle version de vous-même, vers le Féminin Sacré qui est juste là et qui demande à s'exprimer à travers vous, il me faut, moi, être très au clair avec qui je suis et l'assumer pleinement auprès de vous.

Qui je suis ? je m'appelle Nathalie, et depuis plus de 20 ans, je chemine pour trouver ma Voix/Voie de Femme. Et les 2 derniers week-end vécus auprès de Femmes incroyables m'ont permis de révéler mon Art, mon Oeuvre et la voix que je veux offrir au Monde.


J'ai eu la chance d'animer un stage Femmes créatives-Femmes intuitives avec Virginie Cavalli Fombonne, Artiste peintre et Art-thérapeute. Les Femmes présentes m'ont invitées à les guider vers leur intimité, leur profondeurs, leur vulnérabilité, dans l'énergie du sacré qui vibre en chacune.

J'ai pu être et faire avec qui je suis, dans la guidance, le mouvement et le geste, la voix, le tambour, les mots et les silences, les rituels de reconnexion à la/notre Nature profonde. Les créations révélées par chacune furent un véritable cadeau, comme une offrande de femmes à femmes... Quelle gratitude...

J'ai pu écouter en moi, la gardienne de la terre, la gardienne du temps et du cadre, et puis celle qui se laisse aller à être vulnérable et fatiguée, celle qui fut challengée par ses peurs de ne pas être à la hauteur, de ne pas être parfaite. Et avec délectation et conscience, je me suis laissée guider, je me suis sentie soutenue par mon Amie et partenaire Virginie. Et à mon tour, je l'ai soutenue et guidée dans ses interrogations et ses doutes...

Un vrai partage de Sororité...


Et puis il y eut ce nouveau voyage quelques jours plus tard avec d'autres Femmes tout aussi inspirantes, que nous avons menées, avec mon Amie Cynthia Besson (www.cynthiabesson.com), au coeur du Féminin Sacré. Un pèlerinage au coeur de la Sainte-Baume, nous a reconnecté à nos déesses intérieures, sorcières, magiciennes, et canals... Il fut tellement simple et évident de ressentir les Etres présents dans cette forêt magique, de marcher sur les pas de Marie-Madeleine, de se sentir en connexion profonde avec nos corps qui avaient froid, nos émotions à fleur de peau, nos hautes vibrations... Les mots furent puissants, le tambour fut guérisseur, les bougies furent notre feu purificateur, le chant des oiseaux fut notre Oratorio, nos silences, et nos larmes nous ont portés au coeur de nous-mêmes.


Nous en sommes ressorties comme saoules de tant de transformations possibles.

Grâce à la puissance vibratoire des huiles essentielles, il nous fut presque facile de contacter et de sentir dans nos cellules, l'appel profond de notre Ame à rayonner qui nous sommes. Chacune a pu l'exprimer et l'offrir au groupe de femmes, comme une promesse de futurs grands changements pour Soi et pour le Monde...

Merci à vous mes Soeurs, merci pour votre authenticité, votre Vérité, votre Courage, pour votre persévérance, votre patience et votre volonté...


De cette retraite, il ressort une autre facette de moi, la prêtresse, celle qui transmet, qui enseigne, qui partage son intime de femme en toute vulnérabilité, et dans sa vérité. Soutenue par les énergies de Isis, Kali ou encore Hator, j'ai osé être pleinement moi, pleinement cette Femme inspirée, puissante, douce et alignée...

Le chant du tambour a encore une fois accompagné ma voix. Mener les femmes à travers la forêt fut un véritable régal, trouver un espace de rituel et proposer dans l'instant, ce qui deviendra un temps de Passage... Quelle joie !!

Et puis surtout, co-créer et animer à deux. Sentir mes Amies qui se révèlent aussi dans leur Art, s'écouter les unes les autres dans nos envies profondes, et alchimiser nos aspirations profondes pour les offrir aux participantes.

Gratitude à vous mes Amies et Soeurs...


Les retours furent merveilleux, nourrissants et rassurants pour moi. Ils me montrent que je suis sur la bonne voie, sur le bon chemin...

Alors, je poursuis, et déjà, de nouvelles propositions verront le jour pour ce 2e semestre !

Je me sens et je me mets au Service de la Source, au service des femmes qui veulent se découvrir vraiment, et s'engager envers elles-mêmes pour se mettre, elles aussi au service de plus grand...


Bien à vous,


Nathalie



12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout